Simon Allaire

Simon Allaire

Je fais partie de cette nouvelle génération de gestionnaires qui croit fermement que la réussite d’une organisation passe inévitablement par la réalisation professionnelle et personnelle des gens qui la composent, un bel équilibre entre le travail et la famille! 

Fière Sorelois d’origine, j’ai complété mes études universitaires avec un Baccalauréat en économie à l’UQTR. Ce sont d’ailleurs mes études qui m’ont amené à apprivoiser et à adopter, avec tellement de bonheur, la magnifique région de la Mauricie! J’ai œuvré plus d’une quinzaine d’années en développement économique. J’ai notamment été coordonnateur au développement économique, commissaire industriel responsable de la prospection au CLD de Shawinigan et directeur du développement des affaires au CLD de Pierre-De Saurel.  Des expériences de travail très formatrices qui m’ont amené à voyager dans les autres provinces canadiennes, mais aussi à travers le monde (France, Brésil, Allemagne, États-Unis) afin d’attirer de nouvelles entreprises en région.  Et avant d’accepter mon poste actuel de gestionnaire chez Desjardins Entreprises, j’ai été à la barre du CLD de la MRC de Maskinongé à titre de directeur général pendant 3 ans.  

1990, secondaire 2, collégien tellement boutonneux, cheveux soigneusement lissés, cardigan bleu poudre avec de magnifiques lignes jaunes serein, aux couleurs de mon école… Ishhh… Je pense que j’avais même des lunettes aussi grosses que ma face… Bon ok, je suis allé trop loin avec l’image…
Le contexte : CLD Shawinigan, 2008, commissaire industriel de l’époque (ben oui… «de l’époque», que j’aime me vieillir!  Ben non, Simon, tu te fais encore demander tes cartes à la SAQ, on dit plutôt «gagner en crédibilité» pour un gars qui n’a pas encore de barbe!)  Lundi…
Ce matin, 6 h 15...  «Wake-up call»!  Je me lève, je me lave, lève les enfants, lève le chien, lève le ti‑poisson (une blague!)... cherche ma blonde... ehhhh. Ahh non! C'est vrai, elle est déjà partie... comme tous les matins d'ailleurs!  Et oui, j'ai oublié de vous dire…