Blogue

J’avais un rêve… il y a 6 ans.

J’avais un rêve… il y a 6 ans.

Le détour est parfois grand pour réaliser son rêve!  Il y a six ans, j’avais un rêve, celui de participer au Grand défi Pierre Lavoie, c'est-à-dire partir du Saguenay, traverser plusieurs régions du Québec et arriver au Stade olympique de Montréal, après 1 000 km de vélo en équipe!

Fille de défi et passionnée du vélo, je rêvais de faire partie de ce grand défi à caractère humain, social et sportif. Après plusieurs tentatives d'inscriptions, j'ai lâché prise et mon rêve est demeuré un rêve. Voilà qu'un collègue, Joël, me propose un projet similaire, soit de parcourir Key West/Louiseville à relais afin de promouvoir les saines habitudes de vie auprès des élèves des écoles de notre territoire. Je m'implique et m'engage dans ce projet en y mettant tout mon coeur et mon énergie; pour moi, c'était mon Grand défi Pierre Lavoie. En effet, c'est ce projet qui aujourd'hui me permet de réaliser mon rêve, car Pierre Lavoie a proclamé notre projet «Coup de cœur» et nous a offert une place au tant convoité 1000 km. Me voilà donc capitaine d'une équipe pour l'édition 2017. Tout un détour pour y arriver!  Hourra!

Mais attention, le rêve était simplement autorisé, mais non réalisé!  Tout un cheminement qui me restait à faire et toute une gamme d’émotions que j’aurais à vivre pour les dix prochains mois. 

Au début, le rêve semble plus grand que nature à réaliser et je comprends rapidement pourquoi ça s’appelle : le Grand défi Pierre Lavoie!

Les premières semaines ont été stressantes, voire même angoissantes en constatant l’ampleur que cela représente : création d’une équipe, entraînements, horaires, parrainages des écoles, amasser 25 000 $; vraiment, ça me donne le vertige d’avoir à remplir l’engagement social, humain, physique et financier de ce Grand défi.

Physiquement, tout le monde dit que je suis une bonne cycliste, mais pour ce défi, je me devais d’être une meilleure cycliste, une cycliste plus performante.  Performance, performance… moi qui ai toujours préféré l’endurance dans le plaisir!  La marche est haute!  Je me suis dit : «Go, ma Sylvie, ça va durer 10 mois et j’ai bien l’intention de mettre en pratique les enseignements de mon père : Savoir bien s’entourer et «focusser» sur le résultat.

Ma première bonne décision est d’avoir fait appel à un entraîneur.  Merci Alain de m’avoir fait gravir les échelons de la performance un à un.  Vient par la suite le soutien de mon entourage : Mon chum qui m’offre le statut d’athlète qui se veut des fréquents congés de ménage, repas et autres, ma mère, 86 ans qui prépare : pâté chinois et autres soupers réconfortants pour les jours d’entraînement intense, mes amis(es) qui comprennent mes absentes de la dernière année et ceux qui m’invitent à m’entraîner avec  eux, mon employeur qui accepte une flexibilité à mon horaire. Vraiment, mon entourage a été d’une aide exceptionnelle.  Merci à chacun de vous. 

Six à sept heures d’entraînement par semaine, très tôt le matin, et/ou tard en soirée et ce, à travers une vie assez bien remplie.  On ajoute à cela, la planification et l’organisation des rencontres d’équipe, des visites des écoles, les activités-bénéfices et surtout, la partie d’amasser des fonds et j’avais mis la barre haute (25 000 $) pour notre équipe!  On y est presque qu’arrivé!  Car, ne perdons pas de vue qu’on fait ça en premier pour acheter des équipements sportifs pour les écoles primaires.  Je dois avouer que c’est  difficile de solliciter parents, amis(es) et entreprises, mais combien touchant de constater la générosité de tous. Je suis émue devant toutes ces personnes qui me supportent financièrement et croient aux saines habitudes de vie.  Merci sincère à chacun de vous. 

L’atteinte de cet objectif financier,  c’est l’affaire de toute mon équipe et c’est pourquoi je vous la présente avec une grande fierté!

Christian, le benjamin aux mollets d’acier, 30 ans plus jeune que moi!

Danielle, la 2e fille de l’équipe,  la doyenne et la persévérance en personne!  

Tom, avec son horaire de fou, il est la preuve qu’une personne occupée peut s’impliquer!  

Mario, la recrue initiée aux saines habitudes de vies depuis seulement trois ans, il a perdu 50 livres et s’est mis au vélo!

Luc, notre orthothérapeute et chauffeur, celui qui nous traitera aux petits soins et veillera à notre «confort».

Nous formons une équipe du tonnerre! Go gang, Go!  Voyez où ou nous en sommes rendus avec notre objectif : https://www.legdpl.com/le-1000-km/les-equipes-inscrites/fiche-dequipe?id_equipe=3470

Le 15 juin prochain, nous enfourcherons tour à tour nos vélos pour parcourir les 13 étapes de ce mythique 1 000 km et quel privilège cette année, puisque le parcours (https://www.legdpl.com/le-1000-km/le-1000-km-en-detail/le-parcours-2017) passera dans la MRC de Maskinongé et le summum, j’aurai le bonheur et l’honneur de participer à l’étape Trois-Rivières – Joliette le vendredi 16 juin qui fera un court arrêt à Saint-Élie-de-Caxton vers 18h.  Imaginez, je vais arriver dans mon village natal accompagnée de 400 cyclistes et serez accueillie par les élèves de l’école. Émotions garanties pour moi!

D’ici là, je prépare mes bagages en prenant soin de laisser mes peurs à la maison et d’apporter courage et détermination à profusion.  Je me promets de profiter au maximum du moment présent durant ces quatre jours de défi  en me rappelant tout le chemin parcouru pour être là!  Pensez-y, cela fait six ans que je veux faire ça!  Tout ce détour pour enfin réaliser mon rêve!

À suivre… à mon retour  avec des photos! 

  • 1046
  • Dernière modification le lundi, 12 juin 2017 15:27
Sylvie Lafrenière

À l’âge de 21 ans, diplômée en psychologie, loin de moi l’idée de  faire carrière chez Desjardins, et pourtant l’aventure se poursuit depuis plus de 30 ans !

De caissière à conseillère en finances personnelles, mon emploi me permet alors de combler mon désir d’aider les gens en les accompagnant à la réalisation de leurs projets.

Dotée d’une personnalité très relationnelle, d’une capacité à relever des défis, forte d’un très bon sens de l’organisation et de la planification, me voici, depuis 8 ans, agente de communication et dédiée à la vie communautaire.

Vous aurez deviné que je suis une personne qui aime être entourée de plein de gens.  Passionnée de plein air, de vélo et de voile, la nature m’inspire et chaque matin, je me lance le défi d’être heureuse dans ma vie et ça fonctionne !

Engagée dans mon milieu et femme d’action, je crois à la force de la coopération pour le mieux-être collectif.  Les communications sont au cœur de mon quotidien, que ce soit en soutien à mes collègues, aux organismes du milieu ou par ma présence dans la communauté à faire rayonner ma coopérative.

Desjardins à travers toutes ces années a contribué à mon développement professionnel et aussi à mon épanouissement personnel Et ça se poursuit !  

  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire

0
conditions d'utilisation.

Derniers blogues

Dernières nouvelles