Le golf et la vie!

Le golf et la vie!

L'été approche à grands pas (j'ose y croire!). Avec l’été arrive l’obsession de la petite balle blanche… le golf. J'aime le golf et… j'aime la vie. Ça se ressemble beaucoup pour moi. Comme la vie, le golf est coloré… la balle blanche, le vert du gazon, le bleu du ciel, le brun des trappes de sable et des mares à grenouilles. La vraie vie quoi! L’ambition : rentrer la balle dans ce petit trou en moins de coups possibles! Pas facile, même exigeant, mais combien valorisant… comme la vie! 

Certains diront : «c'est plate le golf!». Tout est une question de point de vue…comme dans la vie. Pas facile le golf, frapper la petite balle le plus droit possible et à la bonne distance. Ça prend beaucoup de pratique et de persévérance, d’humilité… comme dans la vie.

Au golf, on rencontre plein de gens. Pendant 4 ou 5 heures, on découvre des personnes... des personnages même…. comme dans la vie! Il faut apprendre de chacun.

Après un bon coup, on peut être fier et se féliciter, mais rapidement il faut se concentrer sur le suivant; pour réussir, il faut cumuler plusieurs bons coups. Comme dans la vie, on ne peut pas s’asseoir sur nos bons coups, il faut perdurer. Après un mauvais coup, il faut se ressaisir pour que la suite soit meilleure, sinon ça ira de pire en pire... vous comprenez la comparaison?

Le golf, c’est la vie, la vraie vie! J’ai appris que c’est moi qui contrôle, si ça va mal, c’est de ma faute. Le vent, la pluie, ça fait partie de la joute : tous les joueurs y font face, c’est la justice. Les obstacles du terrain sont là pour tout le monde. Une chose est sûre, le vainqueur sera le plus persistant, celui qui ne se découragera pas, celui qui va foncer et regarder droit devant, celui qui ne se laissera pas influencer par les décisions des autres ni par leurs commentaires, c’est celui qui gardera le sourire même quand ça va moins bien et qui sera respectueux de ses compétiteurs, car il sait très bien que c’est avec eux qu’il va s’amuser après la partie.

Une victoire est appréciée et motivante. Une défaite est difficile, mais doit être instructive. Il n’y a pas de vraies défaites, il y a plutôt des apprentissages.

J'aime le golf et j'aime la vie; la seule différence que je vois entre les 2, c’est qu’au golf, le gagnant est celui qui fait le moins de coups, mais dans ma vie, je veux en faire beaucoup! Bon golf et bon été!

Martine Fortin

Depuis que je suis toute petite je m’intéresse aux chiffres et à l’argent.  Je n’ai pas de mérite, je suis comme Obélix… je suis tombée dedans étant enfant!  Fille d’entrepreneurs, je comptais de la monnaie pour aider mon père à son retour des livraisons.  Quelques années plus tard, c’est moi qui avais le tablier d’argent pour remettre ‘’le change’’ aux clients… sans calculatrice bien sûr!  Il n’est donc pas surprenant que tout ce qui concerne l’argent, les finances et l’économie m’intéresse.  Plus tard, ma formation en sociologie m’a amenée à comprendre la société.  Maintenant, je m’intéresse à savoir comment les gens font de l’argent …et la dépense… Mon rôle au sein du Conseil de surveillance à la Caisse m’ouvre encore d’avantage sur ces sujets.

  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire

0
conditions d'utilisation.