Blogue

C’est enfin le temps des fraises!

C’est enfin le temps des fraises!

Des fraises de l’extérieur du Québec, je n’en achète jamais. Des asperges? Non plus! Quand arrive l’été, j’ai hâte comme ça se peut pas! C’est la même chose pour les framboises, pour le maïs et quelques autres légumes comme ça qui sont si délicieux lorsqu’ils sont fraîchement récoltés. C’est parce qu’on y retrouve tous ces beaux légumes en abondance que j’aime tant dans les marchés publics. Et aussi, tous les bons produits fabriqués avec amour, des viandes excellentes, du pain frais, etc.

Est-ce que j’ai réussi à vous mettre en appétit? J’espère…

Nous sommes encore chanceux cette année. Nous aurons deux marchés publics à proximité de chez-nous. Du 9 juin au 25 août, le marché public Yamachiche rassemblera, tous les samedis, ses producteurs dans un nouveau lieu, autour du pavillon Achille Trahan. Le préau, comme on l’appelle à Yamachiche. C’est à quelques mètres du site habituel, pas besoin de vous inquiéter pour le trouver. Attention, le marché sera ouvert de 10h à 14h.

Du 24 juin au 9 septembre, le marché public St-Élie rassemblera, tous les dimanches, ses producteurs au Garage de la culture. Le marché sera ouvert de 10h à 15h.

Je vous invite à surveiller les médias sociaux, notamment les pages Facebook du marché Yamachiche et de votre Caisse. La première vous gardera au fait des activités spéciales qui se tiendront tout au long de la saison au marché. Celle de la Caisse, lancera tous les mercredis, un concours pour gagner des certificats-cadeaux de 50$ dans le marché de votre choix (Yamachiche ou St-Élie).

Lorsque vous passerez dans les marchés cet été ou directement chez un producteur, je vous invite à penser à l’investissement de ces gens. Ils travaillent au champ tous les jours pour assurer leur récolte et à cela s’ajoute le temps qu’ils mettent à leur mise en marché dont la présence dans les marchés publics la fin de semaine. Et ce, tout au long de notre belle saison, au moment où l’on pense tous à s’amuser.

Cet été, achetons des produits de nos producteurs aux marchés publics, aux kiosques à la ferme et demandons-les à nos épiciers. Dépêchez-vous les asperges n’en ont plus pour longtemps, elles n’aiment pas la chaleur!

Marie-Christine Hudon

J'ai rejoint l'équipe de la Caisse Desjardins de l'Ouest de la Mauricie, en 2010, pour prendre la responsabilité de l'intégration du dossier du développement durable. À la fin de mes études en Économie et gestion agroalimentaire, mes aspirations m'amenaient vers la mise en marché des produits alimentaires. Finalement, ce sont les valeurs du monde rural dans son entier qui l'ont emporté sur mes aspirations premières. Ainsi, après huit ans comme directrice de la Corporation de développement agroalimentaire du Centre-du-Québec et un poste de conseillère en entrepreneuriat collectif à la Coopérative de développement régional Centre-du-Québec-Mauricie, où j'ai accompagné des comités de développement locaux vers une prise en charge de leur milieu, j'ai été séduite par ce défi ambitieux et nouveau qu'était de faire du développement durable un incontournable au sein de la Caisse et un outil de prise de décision.

Depuis le début de ma vie professionnelle, j'ai participé au démarrage de nombreux projets de développement des milieux et de chacun d'eux, je retire une nouvelle expérience enrichissante. Je crois au pouvoir de la coopération. Je crois aussi au pouvoir de chacun de nous de prendre en charge des projets pour faire évoluer nos milieux. Je conserve toujours un pied dans le monde agroalimentaire par mon implication au sein du conseil d'administration  de la Coopérative qui gère Marché public Yamachiche où je représente la Caisse. Je suis également impliquée personnellement dans divers conseils d'administration. 

Ma plus grande motivation à travailler au développement de mon milieu et au changement de nos habitudes pour la protection de l'environnement vient de mes deux enfants, Émile et Jeanne, pour lesquels j'aspire à un monde toujours meilleur.

  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire

0
conditions d'utilisation.