Blogue

Caution ou co-emprunteur? Quelle est la différence?

Caution ou co-emprunteur? Quelle est la différence?

J’ai lu récemment un article qui démystifiait le cautionnement versus être co-emprunteur. Je trouvais donc pertinent de traiter à mon tour du sujet puisqu’effectivement la ligne est mince entre les deux et beaucoup de gens ne font pas tout à fait la distinction entre les 2. Vous, connaissez-vous la différence? Faisons donc un récapitulatif sur le sujet.

Il peut arriver, lors d’une demande de financement dans une institution financière, que cette dernière exige un endossement ou un co-emprunteur. Pourquoi vous dites-vous? Plusieurs raisons peuvent faire en sorte que l’institution financière exige des garanties supplémentaires.

Une caution, communément appelée un endossement, peut être exigée pour un manque d’antécédents de crédit par exemple ou un emploi récent. Cependant, un cautionnement ne viendra pas palier une capacité d’emprunt qui ne respecterait pas les normes de crédit par exemple. Si une personne veut faire un prêt, mais qu’il a trop d’engagements versus ses revenus, l’institution financière exigera possiblement davantage un co-emprunteur qu’une caution.

Avant de vous engager comme caution, ou même comme co-emprunteur, ne soyez pas gêné de questionner l’emprunteur principal avant de signer. Questionnez-le sur la stabilité des revenus, sur son bureau de crédit. Demandez des preuves écrites si nécessaire. Si l’emprunteur principal trouve que vous êtes un peu trop curieux ou vous répond que cela est trop compliqué finalement, dites-vous que c’est probablement pour ces raisons également que l’institution financière hésitait à prêter sans votre signature. Il est toujours mieux de s’informer avant qu’après!

Portez attention sur le type de financement que vous endossez ou pour lequel vous seriez co-emprunteur. Par exemple, pour un prêt auto, il pourrait être plus opportun d’être co-emprunteur puisque vous seriez également copropriétaire du bien financé. Donc, si un problème de paiement survenait pour l’emprunteur principal, vous pourriez conserver le bien et continuer de payer. Si vous êtes juste caution, l’emprunteur principal pourrait décider de ne plus payer et de continuer d’utiliser le bien.

Peu importe la solution envisagée, sachez que cela aura un impact sur votre bureau de crédit. Si jamais un problème de paiement survenait, cela pourrait vous nuire de façon importante. Si vous avez besoin vous-mêmes de demander du financement, vous devrez déclarer la dette pour laquelle vous êtes endosseur ou co-emprunteur et cela aura un impact sur votre propre capacité d’emprunt.

Lorsqu’une personne est caution ou co-emprunteur, il arrive fréquemment que cette dernière nous questionne en tant qu’institution financière sur le délai pour lequel elle sera engagée. Que vous soyez endosseur ou co-emprunteur, l’institution financière vous donnera rarement une date limite. Si elle demande une garantie supplémentaire pour accorder un financement, elle n’a aucune obligation de la libérer. Pour libérer une caution ou un co-emprunteur, l’institution financière fera une analyse complète du dossier afin de vérifier si l’emprunteur principal se qualifiera seul et si sa situation financière ou encore si les raisons pour lesquelles un endossement avait été exigé lui permet maintenant de revoir sa position et de libérer la caution ou le co-emprunteur. À partir du moment où vous vous engagez à titre de caution ou co-emprunteur, vous pourriez demeurer responsable jusqu’au remboursement total de la dette. Pensez-y avant de signer!

Si des questions vous viennent à l’esprit lorsqu’un proche ou un ami vous demandera de l’endosser ou de cosigner sur un prêt avec lui, n’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller en caisse afin de connaître les impacts. Il est important de mettre le côté émotif de côté. Vous n’avez pas d’obligation à jouer mère Theresa pour aider tout le monde! Soyez bien informé avant de vous engager!

Sonya Blais

J’ai fait mon entrée au sein du Mouvement Desjardins à la dernière année de mes études collégiales en administration. J’ai débuté par un poste de caissière, comme la plupart d’entre nous. Par la suite, j’ai occupé un poste de conseillère service aux membres quelques années. En 2001, j’ai fait mon entrée à la Caisse Desjardins Nérée-Beauchemin, maintenant devenue Caisse Desjardins de l’Ouest de la Mauricie, comme conseillère en finances personnelles et j'ai pu poursuivre au sein de l’entreprise à titre de conseillère hypothécaire. J’occupe maintenant un poste de conseillère en développement des affaires et formation.  Mon cheminement m’a permis de développer une expertise en crédit, personnel et hypothécaire, ce qui me permet aujourd’hui d’être une référence en matière de crédit. Pour m’assurer de parfaire mes connaissances et de bien conseiller mes membres, j’ai complété un certificat en planification financière.

Le crédit a toujours été la spécialité que je préférais dans le milieu des institutions financières. Trouver des solutions aux gens, établir des stratégies afin d’économiser des frais d’intérêts, participer à la réalisation des rêves des gens en collaborant au financement pour l’acquisition de leur maison, de leur auto ou de leur bateau c’est très valorisant comme rôle.

Desjardins est une institution financière très bien établie, j’en fais partie et j’en suis fière.

  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire

0
conditions d'utilisation.

Derniers blogues

Dernières nouvelles