Blogue

Comment votre ado gère-t-il son revenu estival?

Comment votre ado gère-t-il son revenu estival?

L’été est à nos portes et l’école vient tout juste de se terminer. Votre ado a trouvé un emploi d’été pour l’occuper et vous en êtes très heureux. Il aura une paie à gérer pour la toute première fois ou du moins pas depuis très longtemps. Est-il outillé et bien informé pour gérer cette entrée d’argent? Est-ce que l’argent va lui «brûler les poches» et qu’il voudra tout dépenser au fur et à mesure? De quel genre est votre ado, économe ou dépensier?

La gestion d’un budget n’est pas innée pour tous, c’est un apprentissage. Une paie lui permettra de faire des sorties ou des achats que souvent, nous, comme parents, on ne veut pas ou ne peut pas contribuer. Votre ado sera fier de pouvoir utiliser sa paie pour se gâter et ne pas avoir de compte à rendre pour ses dépenses. Mais comme parents, nous avons selon moi un rôle primordial à jouer dans l’éducation financière de nos enfants. Nous sommes les premiers modèles de consommateurs pour nos jeunes. Si nous leur donnons un modèle de consommation sans trop nous soucier du budget, ils seront portés à faire de même. Soyons vigilants et éduquons financièrement nos jeunes. Les jeunes reproduisent souvent ce qu’ils voient, donc si vous êtes discipliné financièrement, vos jeunes risquent de suivre votre modèle, mais encore faut-il que vous discutiez de la gestion du budget avec eux.

Tout d’abord, vous pouvez aborder le sujet en discutant de la notion de revenus avec eux. Votre jeune découvrira la joie de recevoir une paie dans les prochaines semaines pour les heures travaillées. Il sera fier d’y trouver une certaine autonomie. Il aura l’impression d’être millionnaire! Valorisez avec lui l’importance du travail accompli en contrepartie du salaire. Il prendra conscience qu’il récolte ce qu’il sème.

Viendra par la suite le sujet des dépenses. Ouf! Pas facile de leur expliquer cette étape. Invitez-le à décortiquer son budget, c’est-à-dire les différentes dépenses faites s’il y a lieu. Certains d’entre eux ne voudront rien dépenser et «canner» les revenus gagnés. J’en connais 2 comme cela. Elles ne dépensent pas pour rien. Elles n’iront pas au dépanneur «s’acheter des bonbons» ça, c’est certain! Il est important de définir la notion de désir et de besoin! En ai-je vraiment besoin? C’est la vraie question à se poser et que beaucoup de parents devraient eux aussi se poser à l’occasion! Il est important de planifier avec eux le budget des prochaines semaines et des prochains mois. Par exemple, si c’est votre ado qui doit acquitter sa facture de cellulaire, il faut qu’il s’assure de maintenir la somme nécessaire pour couvrir les frais pour toute l’année puisqu’il ne travaillera peut-être pas au cours de l’année scolaire, mais le compte lui va arriver quand même et il faudra le payer! Il faudra l’informer et l’éduquer sur le fait que des choix devront être faits et qu’il est important de ne pas tout dépenser au fur et à mesure!

Une autre notion est celle de l’épargne. Votre jeune fait possiblement face à son premier budget. Pour la première fois, il devra aligner les notions de revenus et dépenses et voir quel sera le résultat final! Un budget sera d’une grande utilité et l’aidera pour son futur également. Plus on commence tôt à gérer cette notion de budget, meilleures sont nos chances de réussite de le respecter. Il serait également intéressant d’amener la notion d’épargne dans ledit budget. Votre jeune pourrait par exemple déterminer un objectif de projet comme un futur achat de voiture ou ses cours de conduite. Ce type de projet lui inculquera des notions d’épargne et il aura une motivation supplémentaire dans l’élaboration et le respect de son budget.

Sur le site desjardins.com, plusieurs outils sont disponibles pour aider votre ado, ou vous-même, dans la planification budgétaire. Votre jeune peut consulter la page «Mon projet d’épargne» et il y découvrira plusieurs notions et outils faits pour lui!

À la Caisse Desjardins de l’Ouest de la Mauricie, nous avons à cœur votre réussite financière, mais aussi celle de vos enfants! Ils sont la génération de demain et nous devons les éduquer financièrement afin qu’ils soient prêts à réaliser tous leurs projets!

Il faut quand même qu’ils gardent à l’esprit de se gâter un peu puisqu’ils travaillent fort pour gagner un peu d’argent pendant tout l’été. Encourageons-les dans leurs démarches!

Bon été à tous!

Sonya Blais

J’ai fait mon entrée au sein du Mouvement Desjardins à la dernière année de mes études collégiales en administration. J’ai débuté par un poste de caissière, comme la plupart d’entre nous. Par la suite, j’ai occupé un poste de conseillère service aux membres quelques années. En 2001, j’ai fait mon entrée à la Caisse Desjardins Nérée-Beauchemin, maintenant devenue Caisse Desjardins de l’Ouest de la Mauricie, comme conseillère en finances personnelles et j'ai pu poursuivre au sein de l’entreprise à titre de conseillère hypothécaire. J’occupe maintenant un poste de conseillère en développement des affaires et formation.  Mon cheminement m’a permis de développer une expertise en crédit, personnel et hypothécaire, ce qui me permet aujourd’hui d’être une référence en matière de crédit. Pour m’assurer de parfaire mes connaissances et de bien conseiller mes membres, j’ai complété un certificat en planification financière.

Le crédit a toujours été la spécialité que je préférais dans le milieu des institutions financières. Trouver des solutions aux gens, établir des stratégies afin d’économiser des frais d’intérêts, participer à la réalisation des rêves des gens en collaborant au financement pour l’acquisition de leur maison, de leur auto ou de leur bateau c’est très valorisant comme rôle.

Desjardins est une institution financière très bien établie, j’en fais partie et j’en suis fière.

  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire

0
conditions d'utilisation.